Au menu : le concept de la food tech en 5 bouchées

jeudi 21 février 2019
 • 11h
00

Food et tech. 2 mots qui pourraient sembler incompatibles ou ne s’inscrivant pas dans nos quotidiens. D’ici quelques années et cela va aller très vite, la food tech va devenir un sujet omniprésent. Pourquoi ? Parce que le nombre de startup planchant sur les problématiques de la nourriture gagne du terrain. Comment ? En se débattant avec des montages financiers assez instables mais créatifs. Cette croissance de la food tech est accompagnée de celle de la technologie. On vous présente la food tech, sur lit de digital et crème de communication . De quoi tailler une belle bavette.

1/ Le service food tech

Dur de faire à la louche quand on parle de technologie de l’alimentation. La foodtech, c’est le secteur de l’innovation de l’alimentation. Innovation en terme de production, de transformation, de distribution, de consommation de boissons et de produits alimentaires.
Son approvisionnement passe beaucoup via des plateformes  et leurs livraisons de plats préparés mais pas que. Le domaine de la grande distribution est lui aussi pris dans l’ouragan foodtech. et son e-commerce . Vraie chance pour la patrie de la gastronomie, la foodtech connaît un véritable essor depuis 2 ans. Représentée au Salon International de l’Alimentation.

2/ Une cocotte minute créative de startup

Plus de 500 startup françaises dans ce secteur dont plus des 2/3 en Ile de France. Même si soutenue par le DigitalFoodLab, prônant le retour aux produits naturels et sains, ses arguments marketing ont un impact fort dans un contexte où l’écologie et le développement durable est dans tous les esprits.  Son écosystème est riche et varié mais reste hétérogène, compétitif  et elle se concentre pour le moment dans quelques pays et quelques villes comme Berlin, Paris et Londre. Des sources d’investissement importants et des levées de fonds prometteurs font que le marché de la food tech se porte de mieux en mieux, c’est un marché qui peine à trouver son modèle économique. Le marché reste en effet très compétitif. Le Digital Food place tout de même le pays de Bocuse en troisième position européenne derrière l’Allemagne et la Grande-Bretagne. Ce qui les rassemble ? Le #ecologie
Beaucoup de startup proposent ainsi aux consommateurs de réduire le gaspillage en amont de la consommation, de récupérer les invendus, se battent pour changer l’intitulé de la date de durabilité minimale, développe des expertises  afin de  donner l’état de santé d’un aliment. La mutualisation des ressources est souvent au coeur des idées des projets ainsi que le développement du troc et du don. On voit même apparaître des startup proposant de réutiliser ses déchets et ainsi de transformer des bio-déchets en énergie. Les projets s’inscrivent dans tous les cas au coeur du quotidien du consommateur, en proposant des applications permettant d’analyser facilement et rapidement la qualité des aliments, du vin, que l’on met dans son panier au supermarché.

3/ Menu tendances

Un ketchup à la betterave? une tasse qui se croque ? Une terrine de campagne aux algues bretonnes ? Ou comment réinventer des produits traditionnels en s’inspirant des tendances actuelles… Que mangera-t-on dans 50 ans ? Ou même avant. Les tendances food sont en relation tenues avec les prévisions écologiques. Comment allons-nous nous nourrir ? Des réponses émergent de l’agrotech, proposant des alternatives végétales aux protéines classiques animales. L’élevage d’insectes à échelle industrielle se développe aussi…
La tendance foodtech se jouera également dans la personnalisation de l’alimentation et le développement de toute une information éducative sur un “mieux manger”.

4/ De la bouche à l’oreille

De plus en plus, les consommateurs gagnent en pouvoir et décident de la mort ou de la pérennité des marques. Sur les réseaux sociaux,  ils peuvent faire flamber des réputations. Sur les forums, en descendre une autre en flèche. La foodtech, et son implantation risque de bousculer les “normes” et inciter les consommateurs à repenser leur consommation. La communication  des marques va devenir un levier essentiel pour ne pas subir la sélection naturelle “marques dévalorisantes”. L’acte sociétal, devenant au coeur des préoccupations se traduit par une pub “acte citoyen”. Sincères et engagées seront les piliers éditoriaux autour desquels les marques devront construire leurs futures campagnes, accompagnées et encouragées par les agences, qui les aideront à trouver leur valeur sociétale.

 

La food tech est donc la touche sucrée de la technologie. Elle innove et se nourrit des besoins immédiats et futurs des consommateurs. Elle s’inscrit dans une problématique globale ultra moderne, panachée d’écologie et de créativité.  La food tech, en plus d’épicer feeds instagram et autres réseaux sociaux, sera le sujet chaud de demain dont les politiques, communicants, firmes et marques s’empareront.

 

Sources:

https://start.lesechos.fr/entreprendre/actu-startup/la-foodtech-c-est-aujourd-hui-500-startups-en-france-13193.php

https://www.maddyness.com/2019/02/15/fastpitch-take-a-meal-pickr-beendhi-funky-veggie/

https://www.ladn.eu/entreprises-innovantes/techforgood/zero-dechet-cantines-intelligentes-foodtech-lutte-gaspillage-alimentaire/

https://www.alliancy.fr/a-laffiche/start-up/2018/11/08/infographie-la-foodtech-en-europe

https://www.challenges.fr/high-tech/les-coursiers-de-la-foodtech-bientot-tous-en-cdi_629131

https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-190195-il-faut-plus-dingredients-pour-la-foodtech-2231310.php

ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER

Un métier gagnant à être connu : le community builder

Un métier gagnant à être connu : le community builder

Une audience qui devient le coeur de sa communauté ?
Une communauté, fidèle, et fière de sa marque ?
C’est toute la stratégie du community builder, qui, avec son expertise, connecte les utilisateurs entre eux.
Son objectif n’est pas de faire l’acquisition mais de porter la voix de la marque auprès des fans.
Il peut mesurer ses objectifs avec des données comme les taux d’engagement, la rétention, le nombre de membres actifs.
Nous vous avons résumer les six avantages que ce nouveau métier peut apporter.

lire plus
  Paramètres de confidentialitéConfidentiality Parameters AGENCE CONCEPTORY • info@conceptory.fr